• "SOS maîtresse" : un temps d'aide aux élèves en difficulté ... mais pas que !

    Afin d'entrer en douceur dans les apprentissages, chaque journée d'école commence par différentes activités de routines (de 8h15 à 8h40). Ce temps est très précieux car il permet de rebrasser des notions déjà étudiées lors des centres guidés ou d'introduire de nouveaux défis tels que les problèmes ouverts.

    Pendant ce temps, plusieurs élèves "les responsables" s'occupent de différentes tâches telle que la date, les absents, le programme ou encore le nombre du jour. 

     

    Toutes ces activités sont réalisées de manière (presque) totalement autonome. On peut alors se demander ce que peut bien faire la maîtresse pendant ce temps ... Depuis le début de l'année, j'ai choisi de mettre à profit ce temps pour prendre en charge de petits groupes d'élèves en fonction de différents objectifs

    Pour cela, je me place au fond de la classe : deux tables en îlots permettent de prendre des groupes de 4 élèves environ.

    "SOS maîtresse" : un temps d'aide aux élèves en difficulté ... mais pas que !

    Les élèves concernés sont inscrits sur une affiche et le matériel nécessaire au travail y est également indiqué. 

    "SOS maîtresse" : un temps d'aide aux élèves en difficulté ... mais pas que !

    Télécharger « SOS maitress _ affiche.pptx »

     

    Ce temps va donc concerner, selon les besoins, les élèves : 

    • absents :

    Il leur suffit de récupérer les documents (leçons, exercice) stockés au niveau de leur pince à linge (au fond de la classe). De nombreux élèves se débrouillent très bien seuls et peuvent aller chercher les informations manquantes dans les cahiers de camarades et compléter la leçon.

    Pour les élèves les plus fragiles, une fois la leçon copiée, je leur propose un temps d'explication sous forme d'une courte manipulation

      

    • qui suivent le plan de travail collectif :

    Parmi les élèves ayant encore des difficultés à être totalement autonomes dans les centres d'autonomie, il arrive que certains ne réalisent pas l'ensemble des exercices de validation (que ce soit dans des cas de non compréhension de l'activité ou dans un but d'évitement de la tâche). Ce temps me permet de faire un rappel et d'apporter une aide supplémentaire à ces élèves en les accompagnant de manière plus poussée dans la réalisation des exercices (reformulation de la consigne, apport de matériel supplémentaire, guidage). 

     

    • en manque de confiance : 

    Certains élèves manquent encore de confiance en eux et sont parfois demandeurs d'explications supplémentaires afin d'être, le plus souvent, rassurés sur leurs capacités et ce qu'ils avaient compris de la notion.

    Souvent il s'agit d'une relecture de la leçon suivie d'une manipulation (ou d'un travail sur l'ardoise) et d'une reformulation des connaissances

     

    • avec un fort potentiel : 

    Chaque lundi, je choisis un groupe d'élèves dont le travail quotidien et l'attitude montre une capacité de réflexion plus poussée que le niveau attendu pour leur âge. Au cours de cette séance, je leur propose donc de travailler des compétences correspondant à un niveau N+1. Pour faire simple, mes CE1 peuvent faire du CE2 et mes CE2, du CM1. 

     

    Une fois la séance passée, je peux leur proposer un petit atelier afin de retravailler la nouvelle compétence et, s'ils se sentent prêts, un exercice de validation qui pourra être ajouté dans le cahier de réussite. Si l'objectif est validé, l'élève concerné peut alors colorier la case "objectif dépassé" dans son fichier de progrès.

    Cahier de réussite et fichier de progrès

     

    • en difficulté : 

    Les autres jours de la semaine, je prends en charge des élèves ayant eu des difficultés ponctuelles ou parfois plus profondes. Pour cela, j'utilise les observations quotidiennes faites en classe ainsi que les résultats obtenus dans les fichiers ou dans le cahier de réussite.

    L'objectif est de contrer le plus rapidement possible les difficultés et de ne pas les laisser s'installer à long terme chez les élèves. Si, au cours de la séance, je me rends compte que la compétence est maintenant comprise (par le biais d'une manipulation ou d'un travail sur l'ardoise), elle peut alors passer d'un "objectif non atteint" à "objectif à retravailler"ou d'un "objectif à retravailler" à un "objectif atteint". La réalisation d'un nouvel exercice papier n'est alors pas forcément nécessaire. 

     

     


  • Commentaires

    1
    Cecilez
    Jeudi 3 Janvier à 17:12

    Super cette explication...

    2
    Maikresse.claire
    Vendredi 4 Janvier à 08:41
    Cela fait un moment que je souhaite mettre en place un créneau SOS maitresse mais ce qui me pose pb ce sont les autres élèves que font ils ? Toi tu as un petit groupe il y a ceux qui ont des services et les autres que font ils? Merci
      • Dimanche 6 Janvier à 15:49

        Je l'avais déjà expliqué dans un article se trouvant dans la rubrique "Routines - Rituels". Le lien se trouve en début d'article. 

    3
    Aurore
    Samedi 5 Janvier à 15:09

    Merci pour cette explication claire de ce qu'on peut mettre en place dans un SOS Maitresse ! Ayant un peu oublié le mien (je suis toujours à la recherche de minutes supplémentaires), j'espère pouvoir le remettre en place grâce à tes idées !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :