• Un bureau flexible pour le maître / la maîtresse ?

     

    Lors de la mise en place de la classe flexible, un des objectifs était d'enlever un maximum de tables et de meubles afin de fournir aux élèves un espace de travail plus aéré et de permettre une circulation plus fluide dans la classe.

     

    • Un bureau vraiment utile ?

    C'est à ce moment là qu'un "dilemme" s'est posé. Mon bureau de maîtresse ... ce gros meuble ... est-il vraiment utile ? La décision a été assez rapide à prendre car ce dernier ne me servait, au final, que pour effectuer mes corrections et accumuler un bazar monstre en un temps record !!! 

    Le bureau de la maîtresse

     

     

    Avec mes collègues, nous avons donc très vite choisi d'enlever nos bureaux et d'utiliser ce nouvel espace afin de créer un coin supplémentaire pour les élèves

    Le bureau de la maîtresse   Le bureau de la maîtresse

     

      

    • Un bureau de maîtresse flexible : 

    Après plusieurs essais, j'ai décidé de me constituer, moi aussi, un espace flexible se composant de 3 parties : 

      

     

    1. La table de correction : C'est à cet endroit que je me place le matin pendant que les élèves copient leurs devoirs et réalisent leur routine matinale (court exercice de rebrassage en Français ou en Mathématiques). Ainsi, je me situe à un point stratégique de la classe : j'ai une vue d’ensemble de tous mes petits monstres en train de travailler et je peux accueillir les élèves qui auraient besoin de me parler ou de me montrer un mot dans le cahier de liaison. De plus, je reste à proximité du "Nombre du jour" qui est une des responsabilités nécessitant encore parfois mon aide. 

    Cette table était auparavant une table d'élève. J'y place maintenant tous les documents de travail pour la journée. Le seul élément fixe est mon trieur dans lequel je garde les documents de la semaine (leçon à venir, étiquettes de manipulation, exercices de validation, etc.). 

     

    2. Le meuble à roulette : Lors des temps d'enseignement guidé, le problème principal était de pouvoir répondre le plus efficacement et rapidement possible aux besoins spécifiques de mes élèves. Cependant le matériel de manipulation, notamment de Mathématiques, se trouvait au fond de la classe près des centres d'autonomie.

    J'étais alors obligée de faire des allers-retours entre les tables "en U" du centre guidé et l'espace d'autonomie, ce qui me faisait perdre du temps et provoquait du mouvement inutile. Après une story de Milie_xy qui présentait son nouveau meuble de rangement, j'ai décidé d'opter pour cette solution qui me permettrait alors de garder à proximité tout le matériel nécessaire pour aider les élèves en difficulté. 

    Ce meuble contient donc : 

    • du matériel pour les manipulations mathématiques : unités/dizaines/centaines/milliers de couleur ; étiquettes Montessori pour les décompositions additives ; jetons ; bandes numériques allant jusque 999 ; dés ; porte-clés des nombres en lettres ; porte-clés des multiplications (merci Bout de Gomme) ; fiche d'aide au calcul posé.
    • des étiquettes supplémentaires pour le nombre du jour ; le programme du jour et la date en Anglais.
    • des chronomètres pour la lecture et le calcul mental (Fluence).
    • des sabliers pour les phases de rangement ou pour travailler la concentration.
    • des étiquettes vierges plastifiées pour ajouter du vocabulaire complexe au mur des mots. 

    Bien évidemment, le contenu n'est pas fixe et risque encore de varier d'ici la fin de l'année. 

     

    3. Les meubles de rangement : Vous vous demandez peut-être où je range tout mon fameux bazar de maîtresse ... Après un important tri pendant lequel j'ai dû éliminer pas mal de "On ne sait jamais, ça peut toujours servir", j'ai réussi à me limiter à ces deux meubles pour le petit matériel (agrafeuse, POST-IT, élastiques, colle, stylos, craies, massicot, etc.)

    Ainsi, dès que j'ai besoin de quelque chose, je n'ai qu'à tendre le bras : plus de déplacements inutiles et un gain de temps important !!! 

    Quant au plus gros du matériel (stock de cahiers, stylos, feuilles, dossiers des élèves, etc.), je les garde dans l'armoire se trouvant au fond de la classe. Afin de rendre mes élèves encore plus autonomes (et disons-le, d'en faire le moins possible aussi ... yes), une partie de ce stockage leur est accessible. Si ils ont besoin d'un nouveau cahier, d'une feuille ou bien d'un petit matériel (stylo, crayon, colle) ne se trouvant plus dans les réserves collectives des tables, ils viennent directement se servir. 

     

    Bien évidemment, posséder une classe flexible ne signifie pas faire le deuil complet de son bureau mais chercher d'autres solutions afin d'aménager l'espace au mieux pour les élèves mais aussi pour soi. 

     

     


  • Commentaires

    1
    Sandrine
    Vendredi 6 Avril à 20:28
    Merci pour ton partage. Après 4 périodes d’ateliers et de flexible seating, je vais tester l’organisation en demi-classe pour booster la production d’écrit, la fluence et la compréhension.
    Merci encore pour tout !
    2
    Mardi 10 Avril à 11:27

    Merci pour cette présentation...je pense que je vais bientôt me séparer de mon bureau de maitresse! Grâce à plusieurs présentations que je vois, je pense que je vais me lancer yes!

    3
    Julie
    Samedi 16 Juin à 12:39
    Bonjour, c'est vrai que finalement on y est pas souvent à notre bureau et qu'il prend sacrément de la place. Jusqu'alors vacataire je me limitais à le placer dans un coin pour qu'il prenne le moins de place possible ... et à recherche comment trier mon bazar de maîtresse... il finit chez moi dans ma cave
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :