• Rencontre avec les auteurs de RETZ

    Rencontres avec les auteurs de RETZ

    • Antoine Fetet : 

    Rencontres avec les auteurs de RETZ

     - CLEO CP au CM2 : 

    Rencontres avec les auteurs de RETZ  Rencontres avec les auteurs de RETZ  Rencontres avec les auteurs de RETZ  Rencontres avec les auteurs de RETZ  Rencontres avec les auteurs de RETZ 

    ·         Principes de base :

    o   En accord avec les Nouveaux Programmes 2016.

    o   Est sur la même organisation que « J’apprends les mathématiques » de Brissiaud.

    o   Partir du bagage langagier, c’est-à-dire de ce que les élèves sont capables de produire pour ensuite aller vers la linguistique.

     o   Proposer des formats d’activités similaires (type de consigne, calibrage des exercices) pour permettre la réussite de tous. Les performances témoignent alors de compétences acquises.

    Place de la différenciation et de la personnalisation :

    o   Utilisation du contexte (phrases cohérentes qui ont du sens entre elles, qui forment un texte cohérent) ; aspect plus ludique et motivant.

    o   Attention à ne pas creuser les écarts en proposant des activités différentes, plus simples (voir Sylvain Connac et le problème de l’externalisation).

    o   Proposition d’une base commune pour tous : les mêmes exercices mais avec des outils différents. 

    o   Pour les élèves en difficulté, travailler à un niveau heuristique (raisonnement qui s'applique sur des similitudes) ; automatisation avec installation de schémas de type « Déterminant-Nom-Verbe / terminaisons s-s-nt » ; développer une sensibilité.

     

     - Répertoire orthographique (C2/3) :

    Rencontres avec les auteurs de RETZ     Rencontres avec les auteurs de RETZ 

    Présente des entrées différentes qu’un dictionnaire classique mais propose une classification par thématique, ce qui est encore différent de l’outil « Eureka » qui lui fournit une entrée  par le codage phonétique.

     

     - CLEO GS : 

    Ouvrage à venir ...

    o   Cartes contenant des mots référents contenant les 3 écritures (majuscules, minuscules script et cursive) avec déjà une catégorisation en nature de mots (bandeau de couleur) ainsi qu’une distinction des syllabes dans le mot (représentation par rectangles de couleur). 

    o   Axer sur les syllabes en premier car le travail des phonèmes est beaucoup plus complexe.

    ·  

    Blog

     

     

    • Alexandra Brunbrouck – Révéler le potentiel de tous :  

      Rencontres avec les auteurs de RETZ    Rencontres avec les auteurs de RETZ

       o   Répertoire des comportements (physique, langagier) pour faciliter l’analyse et proposer des outils.

      o   Accepter le lâcher-prise et une réelle authenticité avec les élèves.

      o   Transformation de la culture scolaire et du statut de l’enseignant.

      o   Automatismes de bienveillance.

      o   Donner des choix et des libertés mais à condition que cela serve leurs apprentissages, que cela leur soit utile : IL FAUT LEUR FAIRE CONFIANCE.

       

      o   Cartes à émotions : « Etats émotionnels » de la classe, à afficher dans la classe avec les étiquettes des prénoms.

      o   Travail sur les émotions ; expliquer qu’elles sont liées à des besoins.

      o   CNV = Communication Non Violente ; la girafe et le chacal ; être à l’écoute de nos besoins et de nos émotions (différent d’être égoïste) : « Cessez d’être gentil, soyez vrai ».

      o   En début d’année, parler de ses besoins d’enseignants, de ses objectifs ; identifier clairement les règles et les expliciter.

       

    Site

     

     

    • Danielle Adad – L’évaluation positive : 

      Rencontres avec les auteurs de RETZ   Rencontres avec les auteurs de RETZ

      o   On parle, dans les Programmes, d’autoévaluation et de coévaluation, ce qui sous-entend une évaluation positive.

      o   Problème général : pas de notion de parcours dans l’évaluation sommative ; dans le LSU, pas de notion de progression, peu clair pour les parents et l’enfant (trop global).

      o   L’album de réussite permet d’apercevoir ces progrès grâce aux parcours à étapes et aux critères de réussite concrets qui permettent aux élèves de se mettre en projet.

      o   Importance de présentation, de lecture et de compréhension des objectifs + travail autour de la catégorisation des compétences et des domaines pour une meilleure connaissance de l’élève.

      o   Ne veut pas dire « tout va bien » mais je suis conscient de ce que je sais ou pas encore.

       

      o   Proposer une même activité à différents moments de l’année (au début et à la fin, voire tous les mois) en Production écrite, en Fluence, en Ecriture ou Résolution de problèmes.

      o   Accepter les productions des élèves qui attestent d’un progrès sans y apporter de correction (éléments manquants).

      o   L’élève doit être concerné par l’évaluation et voir un sentiment de compétence.

      o   Questionnement sur le degré d’exigence : dépend du nombre d’entraînements réalisés et de la similitude ou pas des différentes évaluations.

      o   Les résultats chiffrés peuvent se révéler utiles : scores pour les mots de dictée ou lus par minutes.

        

    Site


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :