• Les assises flexibles

     

    1.       Qu’entend-on par « assise flexible » ?

    Lorsque je me suis lancée dans la « classe flexible » le seul terme connu à l’époque, qui venait d’Outre-Atlantique, était celui de « flexible seating » (que l’on pourrait traduire littéralement par « sièges flexibles »). Néanmoins, il me semble important de bien distinguer les différents éléments constitutifs d’une classe flexible et de ne pas tout réduire uniquement aux éléments matériels tels que les assises.

    Les assises flexibles

    Salle de classe – Septembre 2021

    En effet, comme je l’explique sur le blog ou dans l’ouvrage co-écrit avec mes supers collègues, la classe flexible regroupe deux grands axes :

    ·       L’organisation des apprentissages avec la place de l’autonomie, la personnalisation des parcours, le statut des élèves et de l’enseignant, etc.

    ·       L’aménagement de l’espace qui nécessite une réflexion autour des différents coins de la classe, du matériel ou encore des assises flexibles pouvant être proposées aux élèves.

      

    Les assises flexibles

    Enseigner en classe flexible - RETZ

    (cliquer sur l’image pour accéder au site de RETZ)

     

    Concernant les assises flexibles, bien qu’elles soient selon moi non indispensables à une première introduction à la classe flexible (a contrario de l’aménagement de l’espace classe), elles restent néanmoins un élément important pour lequel il est nécessaire de se questionner. Cet article aura donc pour objectif de vous donner un maximum d’informations sur le sujet pour vous aider dans votre réflexion dans le cas où vous souhaiteriez ajouter quelques assises flexibles dans votre classe.

     

    De manière générale, une assise est dite flexible lorsqu’elle permet aux élèves d’avoir une position en adéquation avec :

    ·       des besoins physiologiques : douleurs, besoin de mouvement, difficultés d’attention, etc.

    ·       des situations d’apprentissage : travail en groupe ou en binôme, copie d’un texte au tableau, temps de discussion, lecture personnelle d’un livre, etc.

          Les assises flexibles

     

    Ainsi, on pourrait dire que ce n’est pas l’assise en elle-même qui est flexible mais plutôt la manière dont elle est utilisée par les élèves. C’est donc à nous, enseignants, d’être au clair avec les assises qu’il est possible d’amener en classe mais aussi avec les raisons qui nous pousse à les inclure dans notre pratique quotidienne et à la manière dont elles sont utilisées au quotidien.

     

     

    2.       Quelles assises pour quelles situations ?

    Il existe maintenant de nombreux sites proposant des articles très intéressants ainsi que des boutiques sur lesquelles il est possible de se fournir en assises flexibles :

     

    Les assises flexibles

    Classe de Demain

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article)

     

    Les assises flexibles

     Hop’Toys

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article)

     

    Les assises flexibles

     Hop’Toys

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article)

     

    Les assises flexibles

     Manutan Collectivités

    (cliquer sur l’image pour accéder au site)

     

    Les assises flexibles

     WESCO

    (cliquer sur l’image pour accéder au site)

     

    Il faut être particulièrement attentif lorsqu’il s’agit de choisir les assises qui feront leur entrée dans votre classe. Même s’il est tentant de se diriger vers un matériel coloré, esthétiquement attrayant ou innovant (parfois à juste raison), il est important de garder en mémoire que l’un des critères primordiaux pour choisir des assises adaptées est de partir des besoins et des situations que vos élèves seront amenés à rencontrer.

     

    Vous trouverez ici un récapitulatif des assises présentes au sein de ma classe ainsi qu’une présentation des situations au cours desquels elles sont utilisées :

    ·      Les coussins classiques 

    Rendre plus confortable le canapé de la bibliothèque, la tente du retour au calme ou pour soulager des douleurs de dos.

    Les assises flexibles   Les assises flexibles

             

    ·      Les galettes de sol

    Multiplier les zones d’assises au sol et offrir des espaces de travail supplémentaires.

             Les assises flexibles   Les assises flexibles

    Les assises flexibles

    Disponible chez MAJUSCULE

      

    ·      Le banc 

    Ajouter des positions assises dans la zone de regroupement devant le tableau ou être utilisé comme une table basse (avec la possibilité d’écrire).

    Les assises flexibles

     

     

    ·      Les tables basses, hautes ou classiques 

    Proposer des zones de travail permettant d’être assis par terre (avec un coussin), sur une chaise classique (ou une autre assise flexible) ou de rester debout.

     

     Les assises flexibles

     

    ·      La chaise classique 

    Être assis avec une position stable et plus classique (certains élèves en ont vraiment besoin et les réclament) ; peut être « améliorée » à l’aide d’une assise de type « galette à picots » ou « coussin d’équilibre ».

    Les assises flexibles   

       

    ·      Le marchepied

    Fournir une assise supplémentaire ou être utilisé comme une petite table pour poser un cahier.

     

    Les assises flexibles

    Disponible chez IKEA

     

    ·      Le coussin d’équilibre ou à picots 

    Répondre aux besoins de mouvement de certains élèves ; ajoute un élément « mou » et confortable à une assise plus dure (sol, chaise classique).

     

    Les assises flexibles   Les assises flexibles

    Disponible chez ACTION / HOPTOYS

     

    ·      Le tapis 

    Offrir un grand espace de travail plus confortable et délimité au sol.

      Les assises flexibles   Les assises flexibles

    Disponible chez IKEA

     

    ·      Le Ztool

    Ajouter un support d’écriture lorsque le nombre de tables classiques disponibles devant le tableau est inférieur au nombre d’élèves.

      Les assises flexibles   Les assises flexibles

    Disponible chez MANUTAN COLLECTIVITES

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article) 

     

    ·      Le tabouret oscillant

    Répondre aux besoins de mouvement de certains élèves. Contrairement aux ballons de gymnastiques qui offrent parfois trop de mouvement, ce tabouret reste plus stable et limite les risques de chutes.

     

    Les assises flexibles   Les assises flexibles

    Disponible chez MANUTAN COLLECTIVITES

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article) 

     

    NOUVEAUTE

     

    Depuis le mois de décembre, grâce à Classe de Demain, j’ai la chance de pouvoir tester (je dirais même de mettre l’épreuve !) une nouvelle assise auprès de mes élèves.

    Les assises flexibles   

     (cliquer sur l’image pour accéder au site)

     

    Disponible sur le site de Manutan Collectivités, ce tabouret a la particularité de posséder une assise amovible sous forme d’un coussin à air assez ferme et que je n’avais jamais vu avant. C’est donc avec plaisir que j’ai pu l’ajouter à la liste des assises flexibles de ma classe.

     

    ·      Le tabouret pilate

    Répondre aux besoins de mouvement de certains élèves, tout en apportant une plus grande stabilité que les tabourets oscillants et en amenant une meilleure posture.

     

    Les assises flexibles

    Disponible chez MANUTAN COLLECTIVITES

     (cliquer sur l’image pour accéder au site)

     

    Voici une rapide description des principales caractéristiques qui font de ce tabouret une assise particulièrement appréciable et utile au sein en classe :  

    o   Des pieds sans roulette ce qui lui procure une très grande stabilité.

    o   Un arceau repositionnable qui permet d’obtenir un angle idéal pour les jambes (90°C).

    o   Une assise réglable grâce à un piston (entre 43 et 56 cm de hauteur) pour permettre même à des adultes de l’utiliser.

    o   Un coussin « pilate » permet d’adopter une position plus droite : « Il permet une concentration du corps sur sa position et fortifie les groupes musculaires des régions lombaires et abdominales, en les gardant actifs lorsque vous êtes assis. »

    Effectivement, lorsqu’on s’assoit sur ce coussin, on ressent vraiment le besoin de se redresser pour adopter une position adéquate. 

     

    Après un mois d’essai en classe, je peux vous dire que ce tabouret a rencontré un vif succès (l’attrait de la nouveauté aidant) et qu’il continue à être très demandé, notamment par les élèves ayant souvent « la bougeotte » en classe.  

     

    Bien évidemment, comme chaque outil ou matériel disponible en classe, il n’est pas parfait et certains éléments sont à prendre en compte avant de planifier un tel achat :

    o   Avec un prix TTC de 414€, ce n’est malheureusement pas un achat qui pourra être réalisé tous les quatre matins. En revanche, dans le cas d’une demande de budget exceptionnel (par le biais de la mairie par exemple) ou d’un achat collectif au sein de l’école, il peut être envisageable de s’en procurer 1 ou 2 afin de pouvoir tester ce nouveau type d’assises.

     

    o   La hauteur minimale du siège qui est de 43 cm peut rendre plus difficile son utilisation pour des petits (CP-CE1) car ils ne pourront pas toucher le sol. En revanche, la présence de l’arceau modulable permet d’obtenir un positionnement des jambes idéal même chez les plus petits.

    Attention : Lors des premières utilisations, j’ai rencontré quelques soucis. Avec cette position « sur l’arceau », les jambes de la plupart de mes CE1 avaient tendance à toucher leur casier et donc à occasionner des gênes, voire même un mauvais positionnement du dos (puisque les élèves devaient se courber pour écrire et être à la bonne hauteur).

     

     Les assises flexibles

    Après réflexion, j’ai donc décidé de ne pas placer ces deux tabourets au niveau des tables classiques de mon grand « U » (que je ne souhaite pas dérégler pour ce seul usage) mais de préférer le fond de la classe.

    A cet endroit se trouvent deux tables légèrement plus hautes et surtout sans casier. Ainsi, après vérification, il s’avère que le tabouret « pilate » possède la bonne taille pour mes petits CE1.

               Les assises flexibles   Les assises flexibles

     

    o   L’arceau permettant de régler la hauteur du siège est très sensible. Dès qu’un élève (la plupart du temps sans le vouloir) touche l’arceau, celui-ci se déclenche et fait remonter le siège. Etant trop légers pour effectuer le réglage par eux-mêmes, c’est à moi de remettre le tabouret dans sa position la plus basse.

     

    Malgré ces quelques points de vigilance, il s’agit là d’une assise flexible très intéressante qui me permet de compléter l’offre déjà présente au sein de la classe.

     

    Actuellement, j’ai quelques autres assises flexibles dans mon viseur … Lorsque j’aurais fait un choix et me serait lancé dans un achat pour ma classe, je n’hésiterai pas à vous en parler et à l’ajouter dans cet article.

     

     

    3.       Pourquoi utiliser des assises flexibles en classe ?

    Au-delà du côté attrayant de la nouveauté et de l’aspect esthétique (bah oui, une classe avec des coussins, des ballons et d’autres assises ultra colorées ou qui bougent c’est sympa non ?!?), les assises flexibles ont pour objectifs de répondre à des besoins et de faciliter, ou au moins accompagner, dans une certaine mesure les apprentissages.

     

    En effet, comme j’ai pu le dire au début de cet article, l’introduction de nouvelles assises doit se faire pour les bonnes raisons et non pour « embellir » ou rendre plus amusante une salle de classe. J’ai pu en faire l’expérience il y a quelques années avec l’arrivée en trombe sur les réseaux sociaux et dans les classes des fameux « ballons de gymnastiques ».

    Après plusieurs essais (et quelques frayeurs il faut le dire), j’ai fait le choix de les retirer : pas assez stables … trop imposants … plus un « jeux » qu’autre chose pour beaucoup d’élèves, ces ballons ne remplissaient pas les attentes que j’avais à leur égard.

    Suite à des recherches, j’ai pu me diriger vers d’autres assises (telles que les tabourets oscillants) qui me convenaient davantage !

     

    Les moments d’observation sont alors indispensables car ils vont permettre de déceler des comportements problématiques qui peuvent parfois clairement entraver les apprentissages. On pourra par exemple voir des élèves qui :

    ·               Gigotent sur leur siège (de gauche à droite, voire d’avant en arrière).

    ·               Placent leurs jambes sur leur chaise.

    ·               Ont les jambes dans le vide et qui se balancent.

    ·               Se lèvent régulièrement de leur chaise pour faire quelques pas.

    ·               Sautillent.

    ·               Etc.

    La mise en place d’assises flexibles, sans enrayer tout problème, va permettre de diminuer les mouvements parasites et aider les élèves à mieux canaliser et gérer leur besoin de mouvement.

     

    Attention toutefois :

    Que ce soit un coussin, un tabouret ou une autre assise, ils vont agir comme un pansement, une béquille pour une durée limitée sur le temps de classe. Il est donc primordial de se questionner également sur les origines du problème :

    ·               Trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité ?

    ·               Stress ?

    ·               Douleurs ponctuelles ou chroniques ?

    Dans ce cas, il est important de rencontrer les parents, d’en parler et de les diriger si besoin vers des spécialistes qui seront plus à même d’établir un diagnostic, de réaliser un suivi professionnel et, le cas échéant, de proposer des aménagements pour la classe.

     

     

    4.       Comment les utiliser ?

    Une fois toute cette phase d’observation, de réflexion (et même d’achat) réalisée, il est alors temps de se questionner sur la manière d’introduire et d’utiliser au quotidien ces nouveaux outils.

     

    Pour ma part, lorsqu’il s’agit de mettre en place une nouvelle assise, j’utilise les étapes suivantes :

    1.  Présentation de l’assise devant toute la classe et discussion avec les élèves sur son utilité et son intérêt en classe.

    2.  Premier test sur 1 à 2 semaines pour permettre à chaque élève de tester en situation l’assise. Pour s’assurer que tout le monde puisse en profiter, je place le siège au niveau d’une des tables en « U » puis je la déplace chaque matin.

    3.  Une fois cette phase de « test » terminée, nous faisons à nouveau le point tous ensemble. L’idée est que les élèves puissent me donner leur avis (avantages et inconvénients) afin d’adapter au mieux l’utilisation de la nouvelle assise.

     

    Il existe des sites très riches en idées et qui vous permettront de développer votre réflexion sur le sujet. Je pense notamment à ce super article chez Hoptoys.

     

    Les assises flexibles

    Hop’Toys

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article)

     

    Bien évidemment, de nombreux collègues proposent également de précieuses ressources pour mieux comprendre les enjeux de ces assises et la manière dont il est possible de les amener en classe.

    Je pense tout naturellement à mon acolyte de toujours Maitresse Aurel qui propose notamment un livret reprenant les règles d’une bonne utilisation des assises. 

     

    Les assises flexibles

    Blog de Maitresse Aurel’

    (cliquer sur l’image pour accéder à l’article)

     

     

    5.       Où les ranger ?

    Dernière question et pas des moindre ! Où mettre toutes ces belles assises qui, mine de rien, peuvent prendre beaucoup de place dans une classe que l’on souhaite pourtant la plus épurée possible ?

    L’idée est de stocker chaque assise à l’endroit (ou en tout cas au plus près) où elle sera utilisée. Voici un schéma « vue du dessus » de ce que cela donne pour ma classe.

     Les assises flexibles

     

    Les assises flexibles   Les assises flexibles

                                                                  Ztools et marchepieds                                                    Galettes et tabourets oscillants

     

    D’autres assises (tabourets « pilate » et tapis) qui ont une utilisation plus spécifique sont déjà positionnées aux endroits où elles seront utiles.

     

     

    6.       Comment ne pas se ruiner ? Vers une classe flexible à moindre coût …

    Depuis que le "flexible seating" se répand sur les réseaux et dans les classes, beaucoup d'entre vous se demandent comment aménager leur classe à moindre coût, voire pour rien. Evidemment, le but de ce fonctionnement n'est pas de se ruiner en achat de meubles ou autres supports de travail pour les élèves.  

    Lors de mon réaménagement de classe, au mois de Mars 2017, je n'avais pas encore réalisé d'achats spécifiques et pourtant le "flexible seating" commençait déjà son entrée dans la classe.  

     

    Voici donc quelques idées de matériel qui sont souvent disponibles dans une classe :   

    ·       le sol  

    Une fois la classe désencombrée de quelques tables, il est facile de se rendre compte qu'il existe une infinité de façons de travailler par terre. Et ce ne seront sûrement pas vos élèves qui diront le contraire ! La semaine passée, le sol de ma classe s'est d'ailleurs transformé en un champ d'expérimentation pour la plantation de graines. Il y avait de la terre un peu partout mais pas de panique : un coup de balai (réalisé par les élèves eux-mêmes bien sûr) et le tour est joué !!  

    • les chaises  

    Qui a dit que les élèves devaient toujours être sagement assis sur leur chaise ? Pour certains (notamment ceux qui ont parfois la bougeotte) il est tellement plus agréable de travailler en utilisant le siège de la chaise comme support d'écriture  

    • les tables 

    La plupart des tables se trouvant dans les écoles sont réglables afin de s'adapter à la taille et l'âge des élèves. Ce sont donc de parfaits outils pour une classe flexible ! Pour cela, il suffit de les régler au maximum (les élèves peuvent travailler debout) ou au minimum (elles pourront servir de tables basses à tout un groupe d'élèves). Enfin, il existe aussi des tables individuelles non réglables mais déjà basses (j'en ai une qui me servait auparavant à la mise en place des élevages).  

    • les autres meubles 

    L'idée est d'être imaginatif est de rechercher dans sa classe les éléments pouvant être rapidement détournés de leur usage premier. Pour ma part, les cubes qui, au départ, étaient accumulés de manière verticale (rangement des classeurs) sont maintenant alignés au sol pour former une bibliothèque et, par la même occasion, un excellent support de travail

     

     

     Les assises flexibles

    Il est également possible de compléter l’offre d’assises flexibles en réalisant quelques achats (personnels ou remboursables par votre école dans le cas d’un budget particulier). La plupart de mes achats personnels ont été réalisés via des sites de seconde main (Leboncoin) ou encore dans certaines grandes enseignes (IKEA, ACTION).  

    Afin de limiter ces dépenses, il est possible de faire des demandes de dons auprès des familles (une maman m'a donnée un ballon de gymnastique qu'elle n'utilisait plus) ou bien d'attendre les commandes de matériel des mairies (c'est comme cela que j'ai pu avoir mes deux tours à tiroirs utilisées pour les centres d'autonomie).  

      

     

    Je vous laisse également en vidéo la présentation des assises flexibles de mon ancienne salle classe (une nouvelle vidéo arrivera sûrement plus tard ...) :  

    Les assises flexibles

    (cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :