• Avec plusieurs collèges, nous avons découvert il y a quelques semaines un outil qui va être très utile dans nos classe, et notamment dans notre fonctionnement de classe flexible et autonome

    Cet outil a d'abord été développé par Antonin Fauret et son équipe auprès d'orthophonistes qui l'utilisaient dans leur pratique professionnel, en duel avec des patients. Mais, très vite, il s'est avéré que Totemigo serait également très pratique dans les classes, avec de petits groupes d'élèves. 

     

    Totemigo      Totemigo

     

    Pour faire simple, Totemigo est un outil pédagogique en forme de totem composé, au départ, de 4 hexagones associés ensemble grâce à un système d'aimants. Il est ultra personnalisable et les étiquettes à insérer sont à retrouver sur le site internet : certains scénarios sont déjà prêts et d'autres sont à créer sur la plateforme (on peut alors y insérer ce que l'on veut : texte, image, photo, pictogramme). 

    Après avoir réalisé un premier test en classe, sa manipulation par les élèves est très intuitive et sa mise en oeuvre par l'enseignant l'est tout autant. Pour preuve, vous pouvez retrouver cette infographie sur leur site.  

    Totemigo   Totemigo   Totemigo

     

    Voici une vidéo de présentation qui permet de mieux visualiser son utilisation. 

    Totemigo

     

    Les possibilités d'utilisation sont presque infinies et j'ai déjà quelques idées qui me trottent dans la tête : 

    • Langage oral : choisir plusieurs images pour créer une histoire que les élèves pourront enregistrer grâce au dictaphone. 

    Totemigo

    • Lecture compréhension : associer une image avec sa description (plusieurs mots formant un groupe nominal ; travail sur le sens et les accords).  

    Totemigo

    • Ecriture : associer les différents éléments d'une histoire (situation initiale, élément perturbateur, actions, élément de résolution, situation finale) et inventer une histoire en respectant ces étapes. Le tout sera retranscrit dans leur cahier d'écrivain. 

    Totemigo

    • Etude de la langue : construire une phrase et rechercher les natures de mots (travail sur les accords dans le GN) ; reconstituer des verbes conjugués (radical et terminaison) en les associant au bon pronom personnel.

    Totemigo

    • Mathématiques : comparer des nombres ; associer des nombres à leurs décompositions additives ; lire les heures sur des horloges et de manière digitale ; associer des polygones à leur description. 

    Totemigo

    • Autres : Et pourquoi pas l'utiliser également lors de futurs ESCAPE GAME pour développer la logique et permettre la résolution et le décodage d'énigmes !! 

     

    • Bonus

    Et voici une idée que je compte développer à fond l'année prochaine avec mes futurs élèves dans l'idée de mettre en place une classe encore plus coopérative dans laquelle les élèves auraient une place fondamentale dans leurs propres apprentissages et ceux de leurs camarades.

    J'aimerais beaucoup laisser les élèves créer eux-mêmes leurs propres jeux !!! En leur donnant un objectif, une compétence qui doit être retravaillée par la classe entière ou par un groupe d'élèves en difficulté, certains pourraient imaginer et créer des scénarios de jeux. Cela leur permettrait, en plus de consolider les compétences scolaires (en Français et en Mathématiques notamment), de développer des compétences plus transversales (métacognition). 

     

    Evidemment, je vous ferai un retour de son utilisation après réception de notre commande et test en classe (et oui, avec mes collègues, on a craqué !!)

     

    Totemigo

     

     


    4 commentaires
  • Mercredi 16 Mai, nous avons participé avec Maitresse Aurel au Forum pédagogique de notre circonscription. En effet, cette année a été un peu particulière car nous y avons été conviées en tant qu’animatrice d’un atelier sur le thème "Aménager sa classe en centres pour développer l'autonomie".

    Atelier au Forum pédagogique de circonscription - 16/05/18

     

    Comme vous l’avez sûrement déjà remarqué sur nos comptes Instagram et sur nos blogs, nous avons commencé à réfléchir, depuis un moment maintenant, à nos pratiques de classe avec d’autres supers maîtresses : Maitresse EvieUn tour en ULIS et Angry_butnotmean_teacher

     

    Une envie de travailler différemment, trouver des solutions adaptées pour chaque élève, changer notre posture d’enseignant tout en étant plus efficace dans les apprentissages, … bref, énormément de questions qui ont trouvé des réponses grâce à un énorme travail d'équipe, de nombreuses lectures, des échanges avec bon nombres de bloggeurs et Insta PE et à une succession d'essais et de réajustements, ... 

     

     

    Voici, pour commencer, le PDF détaillé de notre présentation.

     

     

    Atelier au Forum pédagogique de circonscription - 16/05/18

     

     

     

    Comme vous avez pu le voir dans le teaser en story Instagram ... nous avons pu filmer notre prestation. 

     

     

     

     

     

    Durant l'atelier, les collègues nous ont posé énormément de questions et de remarques que nous avons essayé de regrouper ici afin d'y apporter une réponse un peu plus détaillée : 

     

    ü Quels types de groupes sont mis en place ? Hétérogène ou homogène ? Sont-ils toujours identiques ?

     La configuration des groupes dépend de la classe, du domaine ou encore des compétences travaillées.

    Dans ma classe, j'utilise les deux : les groupes hétérogènes pour la Grammaire, la Conjugaison, la Numération, le Calcul

    ou encore la Géométrie ; les groupes homogènes pour l'Ecriture (les minuscules, les majuscules et la copie experte) et

    la Lecture (lecteurs apprentis et confirmés). 

     

    ü Le bruit est-il un problème ?

     Au départ, il est évident que le niveau sonore était assez important. Néanmoins, au fur et à mesure des jours et des

    semaines, les élèves qui se plaignaient du bruit (mais qui en faisaient aussi) ont pris conscience qu'il n'était pas possible

    de continuer ainsi. Il y a eu une "auto-régulation" de leur part ce qui a permis d'atteindre un niveau sonore très

    acceptable.

     

    ü Combien d’élèves travaillent à un centre en même temps ?

     Le travail en centre se fait principalement par binômes, qui étaient imposés puis laissés au libre choix des

    élèves. Après de nombreux tests, cette organisation s'est révélée être celle qui favorise le plus un travail autonome

    efficace et assez silencieux.

    Bien évidemment, les élèves sont autorisés à être en groupes plus importants (3 à 4 maximum) à condition que ce ne

    soit pas l'occasion de bavardages sans aucun lien avec le travail à réaliser. 

     

     

    ü Qui choisit les centres ? L’enseignante ou les élèves ?

    En début d'année, les centres sont imposés aux élèves (deux différents par jours), au travers d'un tableau de

    programmation, afin de s'assurer que chacun réalise l'ensemble des activités. 

    Une fois le rythme de la classe trouvé, les élèves ont alors été libres de réaliser les centres, regroupés sur un plan de

    travail individuel, dans n'importe quel ordre. Néanmoins, pour certains élèves, les centres continuent à être imposés à

    travers un plan de travail collectif.

     

    ü Quel coût pour tout le matériel amené en classe ?

     Une grande partie du matériel utilisé dans le cadre du réaménagement de classe proviennent de dons (famille des

    élèves ou ma propre famille) et d'achats sur le Bon Coin ou dans un magasin dont on ne doit pas citer le nom ...

    J'essaye également un maximum de chercher des alternatives en réalisant moi-même un maximum de matériel.

    Quant aux plus gros achats (meubles de rangement par exemple) ils ont été réalisés avec le budget mairie qui nous est

    accordé chaque année.

     

     

    ü Les élèves n’ont plus de casiers ?

     

     Les élèves n'ont plus besoin de casier car ils ne gardent avec eux que le strict minimum durant la journée : leur

    trousse et le cahier des centres. Le reste de leurs affaires (cahiers de leçon et autres) sont rangés dans des bacs

    disposés dans toute la classe

     

    ü Que faire pour les élèves qui n’ont pas fini leur plan de travail ? Qui sont très lents ou, au contraire, qui sont très rapides ?

     Les élèves les plus "lents" suivent le plan de travail collectif dans lequel il leur est proposé une activité de Français ou

    de Mathématiques et une activité de Langue vivante, de Questionner le monde ou encore d'Arts visuels. Ainsi, si l'élève

    prend plus de temps pour réaliser la première activité, il peut "déborder" sur le deuxième créneaux d'autonomie. 

    De plus, les activités sont souvent des jeux de manipulation, ce qui permet aux élèves de travailler sans avoir la

    "pression" de la fiche d'exercice non finie.

    Quant aux élèves les plus rapides, je leur propose chaque semaine une fiche projet dans laquelle se trouve différentes

    activités à réaliser de manière totalement autonome. 

     

     

    ü Est-ce un fonctionnement d’école ? Est-ce faisable au cycle 3 sachant que les élèves ont fonctionné de manière classique au cycle 2 ?

     Au sein de notre école, nous sommes 5 collègues (CP, CP, CP-CE1, CE1-CE2 et ULIS) à travailler différemment afin

    de favoriser notamment la prise d'autonomie de nos élèves. 

     

    ü Comment les élèves de CP gèrent-ils le « SOS maîtresse » en début d’année sachant qu’ils écrivent peu voire pas du tout ?

     Concernant les élèves de CP (ou les élèves de CE1 en difficulté), il leur suffit d'écrire leur nom sur un POST IT.  

     

    ü Y a-t-il encore des temps de correction collective ?

     ü La deuxième correction en cas d’objectif non atteint ou à retravailler est-elle immédiate ?

    Les temps de correction collective sont presque inexistants. En effet, lorsqu'un élève ne valide pas une compétence

    dans le cahier de réussite, il doit rechercher de manière autonome les raisons de ses erreurs. En cas de difficulté

    persistante, il peut bénéficier d'un temps plus personnalisé avec l'enseignante dans le cadre du créneau "SOS

    maîtresse"

     

    ü Quel type de travail est demandé dans les centres d’autonomie ? Fichier ? Manipulation ?

     Le travail par la manipulation est privilégié pendant les temps d'autonomie (avec le plus souvent un système

    d'autocorrection). Néanmoins, les élèves réalisent régulièrement des exercices de réinvestissement dans des fichiers

    (Bout de Gomme en ce qui concerne mes CE1-CE2 pour le Calcul et la Géométrie). 

     

    ü Comment gérer les temps de travail en collectif, classe entière ? Comment les élèves sont-ils assis ?

     

     Pour les temps de travail collectif ne nécessitant pas de trace écrite, la moitié des élèves s'assoit aux tables du "U"

    et l'autre moitié se trouve sur le tapis au sein du "U".

    Quant aux séances de Questionner le monde par exemple, certains élèves utilisent de petites tables basses se

    trouvant dans la salle de classe et que l'on place dans le "U". D'autres encore déplacent certaines tables classiques

    afin de disposer face au tableau collectif.

     

    ü Est-ce que les élèves qui sont en autonomie ne sont pas tentés d’écouter ce qui est fait avec le groupe en centre guidé ?

    Il arrive parfois que certains élèves aient les oreilles qui traînent un  peu trop ... Mais lorsqu'ils se rendent compte

    qu'ils n'ont pas eu le temps de terminer leur plan de travail, ils font assez facilement le lien et se concentrent

    alors davantage sur leur travail personnel

     

     


    7 commentaires
    • Le jeu de mémoire - ACTION

    Une des solutions pour avoir des centres d'autonomie efficaces et surtout pour lesquels les élèves ne viendront pas vous solliciter continuellement est l'utilisation de jeux auto-correctifs. 

    Grâce à plusieurs Insta Maîtresses, j'ai découvert ce jeu de mémorisation qui offre donc une multitude de possibilités !!! Le principe est très simple puisqu'il s'agit pour les élèves de soulever deux jetons et d'obtenir le même symbole (ou différents symboles ayant la même valeur). 

    Les centres de Mathématiques

    Pour ma part, je mettrai en place ce jeu dans mes centres d'autonomie en Mathématiques, en Français et pourquoi pas dans les autres domaines aussi !!! 

     

    Les centres de Mathématiques  Les centres de Mathématiques   Les centres de Mathématiques

     

    Pour l'instant, j'ai déjà fabriqué des fiches pour les tables de multiplications. Pour une AUTO-CORRECTION par les élèves, j'ai réimprimé les différentes fiches dans un format beaucoup plus petit (à utiliser en porte-clé) et sur lesquelles les réponses sont notées grâce à des points de couleur

    Télécharger « Jeu de mémoire _ tables de multiplication.pdf »

     

     Merci à nos collègues d'Instagram qui nous proposent des fiches pour travailler en autonomie sur :

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-imparfait-AmandinePétunia.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ imparfait _ réponses.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-drapeaux - ccarinev81.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ drapeaux _ réponses.pdf »

    •  additions réitérées - conjugaison de verbes au présent / juju_pog 

    Télécharger « jeu de mémoire multiplications additions réitérées.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ additions réitérées _ réponses.pdf »

     

    Télécharger « jeu de mémoire présent chanter manger.pdf »

    Télécharger « jeu de mémoire présent finir prendre.pdf »

    Télécharger « jeu de mémoire présent aller faire.pdf »

    Télécharger « jeu de mémoire présent dire pouvoir.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-présent être et avoir.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ présent _ réponses.pdf »

    •  monnaie - représentation des nombres / vanes9331

    Télécharger « Pièces et billets.pdf »

    Télécharger « Rendre la monnaie.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ monnaie _ réponses.pdf »

    Attention : Il y a 2 coquilles sur la fiche "rendre la monnaie" sur un billet de 100€ , c'est 20€10 et 50€05 au lieu de 21€10 et 51€05.

    Télécharger « Jeu de mémoire - le même nombre.pdf »

     

    •  capitales européennes - correspondance majuscule - minuscule / lexilopezd

    Télécharger « Jeu-de-memoire-Les-capitales-dEurope.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ capitales européennes _ réponses.pdf »

     

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_majuscules-minuscules-script.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ majuscules-minuscules _ réponses.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-anglais-aliments.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-anglais-animals.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-anglais-body.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-anglais-colors.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ anglais _ réponses.pdf »

    • synonymes - monuments - familles de mots - contraires - art / solenniie

    Télécharger « Jeu de mémoire _ synonymes - monuments - mots famille - contraires - arts.pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ synonymes - monuments - mots famille - contraires - arts _ réponses.pdf »

    • pronominalisation - imparfait - futur - nombres en anglais (1 à 20) -  / des collègues de mon école 

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_pronominalisation.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-Imparfait-verbes-en-ER.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-futur-en-er.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_futur-verbes-irréguliers.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-futur-etre-et-avoir.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-ANGLAIS-NOMBRES 1 TO 20.pdf »

     Télécharger « Jeu de mémoire _ pronominalisation - imparfait - futur - anglais _ réponses.pdf »

     

    Télécharger « Jeu-de-memoire conj present er.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire conj present etre avoir .pdf »

    Télécharger « Jeu de mémoire _ présent -ER + être + avoir _ résultats.pdf »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-féminin-masculin.pdf »

     

    • imparfait des verbes en ER / 

    Télécharger « Imparfait des verbes en ER.pdf »

    Télécharger « Imparfait des verbes en ER _ réponses.pdf »

     

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-les contraires adjectifs1.doc »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-les contraires adjectifs2.doc »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-les contraires noms.doc »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-les contraires verbes.doc »

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_-les contraires verbes2.doc »

     

    • pluriel des noms et des déterminants / Sandrine 

    Télécharger « Jeu-de-memoire-_- pluriel des noms et déterminants.pdf »

     

    • ChistmasVéronique

    Télécharger « memory christmas.pdf »

     

    Je vous laisse la version WORD afin que vous puissiez réaliser vos propres activités. 

    Télécharger « Jeu de mémoire _ trame vierge.doc »

     

     

    • Un jeu de déduction - "QUI EST-CE ?" format voyage

    Voilà un autre jeu qui peut facilement être détourné de son objectif de départ : retrouver le personnage choisi par son adversaire en posant des questions sur son physique et dont la réponse ne peut être que OUI oui NON.

    Des outils pour les centres

    C'est ma super collègue un_tour_en_ulis qui a eu au départ cette idée pour ses élèves. Elle souhaitait notamment retravailler la description des différents polygones travaillés en classe. Chaque élève a donc sur sa grille plusieurs polygones et doit en choisir un. Son adversaire doit deviner de quel forme géométrique il s'agit en posant des questions du genre "Est-ce que ton polygone a 5 côtés ?". Si la réponse est NON, il doit alors éliminer tous les polygones à 5 côtés.

    L'avantage de la version du jeu que j'ai trouvée en brocante est qu'il ne s'agit pas de petites cartes individuelles qu'il faut placer dans les différentes encoches, mais de fiches qu'il suffit d'insérer.

    Des outils pour les centres     Des outils pour les centres

    Bien évidemment, tout comme pour le jeu de mémoire de chez ACTION, j'ai décidé de créer des fiches afin de permettre encore une fois à mes élèves de rebrasser des notions de manière ludique.

     Télécharger « Jeu Qui est-ce _ polygones.pdf »

     Télécharger « Jeu Qui est-ce _ animaux.pdf »

     

    Et voilà la trame afin que vous puissiez aussi, pourquoi pas, faire d'autres fiches ...

    Télécharger « Jeu Qui est-ce _ trame.pptx »


    32 commentaires
  • La mise en place des centres d'autonomie avec plan de travail demande une importante organisation et une réelle autonomie de la part des élèves, ce qui n'est pas du tout évident au départ. En effet, le commencement d'une nouvelle année signifie l'arrivée de nouveaux élèves n'ayant pas encore les habitudes de travail nécessaires. 

    Il faut donc trouver un moyen d'amener la pédagogie des centres de manière graduelle et en douceur. 

     

    • Le travail en demi-classe :

    La première étape qui me semble réalisable en début d'année est la mise en place du travail en demi-classe. Pour cela, les élèves sont divisés en deux groupes généralement hétérogènes qui travaillent : 

    • soit dans un centre guidé (en Mathématiques ou en Français) : le travail est réalisé avec l'enseignante. Il peut s'agir de la découverte ou de la construction d'une nouvelle notion.
    • soit dans les centres d'autonomie : ils permettent le rebrassage ou la validation de compétences auparavant travaillées dans le centre guidé. 

    Par exemple, lorsque je travaille avec un groupe dans le centre guidé en Mathématiques, les autres élèves ont aussi une activité du même domaine à réaliser de manière autonome. Ce premier mode de fonctionnement très cadré et laissant peu de liberté aux élèves, permet d'asseoir toutes les règles de la classe et d'être sure que tous les élèves ont bien assimilé la façon de fonctionner des centres. En effet, la plupart des activités réalisées en autonomie sont assez semblables d'une semaine à l'autre et reprennent des exercices déjà réalisés avec moi en centre guidé. 

     

     

    • Les centres d'autonomie :

    Une fois le fonctionnement en demi-classe et le travail autonome imposé bien mis en place, les centres d'autonomie ont ensuite fait leur apparition.

    Comme vous avez pu le voir dans la présentation de l'aménagement de ma classe en mode "flexible", la partie "centres autonomes" a beaucoup évolué. Lors de la mise en place des tables en "U" pour le centre guidé, les centres d'autonomie étaient répartis en îlots de part et d'autres de la classe

    A partir de ce moment, les élèves ne réalisent plus les mêmes activités en même temps lors des phases d'autonomieLorsqu'ils réalisent le travail d'un centre, ils doivent alors cocher leur nom sur une affiche accrochée dans le centre concerné

    Chaque îlot de tables est associé à un centre spécifique : Ecriture, Etude de la Langue, Lecture, Mathématiques,  Sciences et Arts. 

     

     

    • Le tableau de programmation : 

    Lorsque la majorité des élèves ont bien assimilé les règles du travail en autonomie (travail en binôme, chuchotements, déplacements uniquement si nécessaire, respect et rangement du matériel, etc.), je leur propose alors différentes activités à réaliser sur la semaine

    Afin de garder un cadre de travail et de s'assurer que tous les élèves participent à l'ensemble des activités, j'ai mis en place un tableau de programmation afin de gérer au mieux les rotations des créneaux d'autonomie. C'est ainsi que j'ai fonctionné avec mes élèves pendant toute la période 1, voire une partie de la période 2. Et oui, cette année, j'ai des petits monstres assez coriaces niveau comportement. Ma super collègue Maitresse Aurel en avait fait un pour ses élèves de CP et je m'en suis largement inspirée (merci à elle !!!). 

    Durant les mois de Septembre et Octobre, les élèves ont pu réaliser des activités en autonomie, à raison de deux fois 30 minutes par jour. De manière générale, je leur proposais un centre de Mathématiques (Calcul, Numération, Géométrie ou Mesures) ainsi qu'un centre de Français (Langage Oral, Lecture, Ecriture ou Etude de la Langue). 

    Les binômes constitués sont régulièrement modifiés afin de permettre aux élèves de travailler avec des camarades différents. 

    Une fiche de suivi, placée sur le tableau principal, permet à tous de vérifier le degré de validation des compétences.

     

    J'ai conservé ensuite ce fonctionnement jusqu'à la fin de l'année scolaire puisque je n'ai reçu les meubles spécifiques pour les centres qu'au mois de Juin 2017. 

     

    En conclusion, je vois laisse avec la vidéo réalisée lors d'un LIVE INSTAGRAM et dans lequel j'essaye de répondre à vos nombreuses questions sur le sujet. Cliquez sur l'image et bon visionnage ! 

     

    Les prémices des centres : la demi-classe et le tableau de programmation

     


    2 commentaires
  • La mise en place du fonctionnement en demi-classe (voir l'article sur les "Prémices des centres") induit de ne travailler qu'avec une moitié de classe en centre guidé. Les autres élèves sont en autonomie sur des créneaux de 30 minutes. Cela demande donc une importante organisation car il faut pouvoir leur proposer des activités pertinentes et pas seulement de l'"occupationnel". 

    Toutes les activités réalisées lors des temps d'autonomie concernent une grande majorité des domaines d'apprentissage (Français, Mathématiques, Questionner le monde, Arts visuels, Langue vivante) et sont regroupées dans un plan de travail qui va permettre aux élèves de valider ou de rebrasser des compétences sans l'enseignant. Les élèves ont à chaque fois une semaine pour tout réaliser. 

     

    • Le plan de travail collectif : 

    Que ce soit en début d'année pour les élèves qui ne sont  pas habitués à ce fonctionnement ou durant le reste de l'année pour les élèves en difficulté, la gestion de tant d'activités peut être assez complexe. Ce plan de travail collectif permettra donc à ceux qui ont du mal à gérer leur travail personnel (ou à ceux qui essaieraient de se la couler douce ...) de suivre un rythme imposé et de réaliser l'ensemble des activités autonomes de la semaine.

    Le fait d'imposer les activités me permet également de mieux gérer mes corrections car les élèves savent que, le lundi par exemple, je vais corriger tous les fichiers de Calcul et donc rappeler à l'ordre les petits monstres qui en auraient profité pour ne rien faire ... 

     

           Le plan de travail et la fiche de suivi

     

    Chaque jour, les élèves dépendant de ce plan de travail collectif doivent obligatoirement réaliser deux activités des centres d'autonomie (pendant les créneaux d'autonomie) et une activité de validation (pendant le créneau "SOS maîtresse"). Concernant les compétences travaillées dans les centres, il s'agit toujours d'une activité liée aux domaines fondamentaux (Français ou Mathématiques) et d'une activité correspondant à un autre domaine (Langue vivante, Questionner le Monde, Langage Oral, Arts visuels). De cette façon, si un élève a besoin de plus d'une demi-heure (un créneau) pour réaliser l'activité de Français ou de Mathématiques, il peut déborder sur le second créneau sans que cela ne le pénalise dans les apprentissages fondamentaux. 

    Enfin, durant le créneau "SOS maîtresse", j'invite les élèves à réaliser les exercices de validation puisque je suis disponible pour toute difficulté de compréhension. 

     

    Voici la version modifiable afin que vous puissiez vous l'approprier plus facilement. 

    Télécharger « Plan de travail COLLECTIF.pptx »

     

     

    • Le plan de travail individuel :

    Cette fiche, format A4, est pliée et collée dans le cahier des centres. Les élèves qui auraient terminé le travail imposé du plan de travail collectif avant la fin du créneau "AUTONOMIE" peuvent s'avancer en réalisant d'autres activités dans l'ordre qu'ils le souhaitent.

    Sur ce plan de travail est indiqué, pour chaque activité :

    1. Le domaine et donc le tiroir concerné ; 

    2. Le code de la compétence travaillée ; 

    3. La consigne de l'activité ; 

    4. Les outils qui pourraient aider l'élève en cas de difficulté ou tout simplement le matériel nécessaire pour travailler.  

     

    Il existe deux types de centre :

    • les centres d'évaluation : Les élèves sont évalués au travers d'un exercice correspondant à une des compétences travaillées lors des semaines précédentes et qui sera collé dans le cahier de réussite. Si l'élève valide la compétence ("Objectif atteint") il reporte cette compétence dans son fichier de progrès. Dans le cas contraire ("Objectif à retravailler ou non atteint"), il peut recommencer l'exercice (correction de l'exercice au stylo vert). 

    Le plan de travail et la fiche de suivi

     

    • les centres d'autonomie :  Ces activités permettent généralement un rebrassage de compétences déjà travaillées avec l'enseignant et validées dans le cahier de réussite. Pourquoi faire cela ? Qui ne s'est jamais dit : " Mais ils ont déjà oublié alors qu'on l'a travaillé il y a quelques semaines seulement !!!". En effet, une compétence qui n'est pas régulièrement retravaillée, bien qu'elle ait été sur le moment comprise et assimilée par les élèves, risque très vite d'être oubliée en l'absence d'un retour régulier. De plus, cela permet aux élèves qui n'auraient pas validé certaines compétences de les retravailler sous une forme ludique avant de retenter la validation à travers un nouvel exercice dans le cahier de réussite

     

     Et encore une version modifiable des 3 niveaux de plan de travail : 

    Le plan de travail et la fiche de suivi  Le plan de travail et la fiche de suivi  Le plan de travail et la fiche de suivi

    Télécharger « Plan de travail CE1-CE2 _ niveaux 1 - 2 - 3.doc »

     

      

    • La fiche de suivi :

    Afin de savoir si les élèves ont validé ou non les différentes activités j'utilise une fiche de suivi que je complète en m'aidant des différents cahiers (de réussite, d'écrivain, des centres, ...) et des observations réalisées durant la semaine.

     

     

    Les élèves ont accès à cette feuille puisqu'elle reste affichée sur le tableau de la classe. Cela leur permet aussi de suivre l'avancée de l'acquisition des compétences et de s'améliorer dans le cas d'activités dont l'objectif serait à retravailler ou non atteint. 

    En dehors des remarques concernant le niveau d'acquisition des compétences ("atteint" = vert ; "à retravailler" = orange et "non atteint" = jaune), cette feuille me permet également de me rappeler les non respect de mise en page des cahiers (date, titre) ou encore les oublis de matériel (feuille de lecture, cahier de leçon, etc.). Pour cela, j'indique à côté du point de couleur un "d" (date), un "t" (titre) ou encore un "f" (feuille) pour me rappeler les manquements en terme de gestion des cahiers et du matériel. 

    Cela aura un impact sur le niveau d'autonomie que je donne à chacun pour la semaine suivante. Par exemple, un élève qui aurait validé l'ensemble de ses compétences mais qui aurait oublié à plusieurs reprises des dates, des titres ou autre ne pourrait pas être "niveau 4 d’autonomie". 

    Télécharger « Fiche de suivi .doc »

     

     

    Petites précisions : 

    • Certaines colonnes sont doublées, voire triplées (lecture et écriture) : Je fonctionne dans ces domaines par niveau de compétence (groupe 1, groupe 2 et groupe 3) et non par niveau de classe (CE1 et CE2) : certaines CE1 peuvent, par exemple, réaliser du travail de CE2 (et inversement). 
    • J'accueille un élève d'ULIS qui fait du CE1 et du CE2 (d'où les nombreuses cases grisées). 

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique