• Atelier au Forum pédagogique de circonscription - 16/05/18

    Mercredi 16 Mai, nous avons participé avec Maitresse Aurel au Forum pédagogique de notre circonscription. En effet, cette année a été un peu particulière car nous y avons été conviées en tant qu’animatrice d’un atelier sur le thème "Aménager sa classe en centres pour développer l'autonomie".

    Atelier au Forum pédagogique de circonscription - 16/05/18

     

    Comme vous l’avez sûrement déjà remarqué sur nos comptes Instagram et sur nos blogs, nous avons commencé à réfléchir, depuis un moment maintenant, à nos pratiques de classe avec d’autres supers maîtresses : Maitresse EvieUn tour en ULIS et Angry_butnotmean_teacher

     

    Une envie de travailler différemment, trouver des solutions adaptées pour chaque élève, changer notre posture d’enseignant tout en étant plus efficace dans les apprentissages, … bref, énormément de questions qui ont trouvé des réponses grâce à un énorme travail d'équipe, de nombreuses lectures, des échanges avec bon nombres de bloggeurs et Insta PE et à une succession d'essais et de réajustements, ... 

     

     

    Voici, pour commencer, le PDF détaillé de notre présentation.

     

     

    Atelier au Forum pédagogique de circonscription - 16/05/18

     

     

     

    Comme vous avez pu le voir dans le teaser en story Instagram ... nous avons pu filmer notre prestation. Voici donc la vidéo découpée en trois parties (car oui, on a trop parlé encore une fois !!). 

     

     

    https://www.youtube.com/watch?v=fsyUTVHKQJY

     

     

     

    Durant l'atelier, les collègues nous ont posé énormément de questions et de remarques que nous avons essayé de regrouper ici afin d'y apporter une réponse un peu plus détaillée : 

     

    ü Quels types de groupes sont mis en place ? Hétérogène ou homogène ? Sont-ils toujours identiques ?

     La configuration des groupes dépend de la classe, du domaine ou encore des compétences travaillées.

    Dans ma classe, j'utilise les deux : les groupes hétérogènes pour la Grammaire, la Conjugaison, la Numération, le Calcul

    ou encore la Géométrie ; les groupes homogènes pour l'Ecriture (les minuscules, les majuscules et la copie experte) et

    la Lecture (lecteurs apprentis et confirmés). 

     

    ü Le bruit est-il un problème ?

     Au départ, il est évident que le niveau sonore était assez important. Néanmoins, au fur et à mesure des jours et des

    semaines, les élèves qui se plaignaient du bruit (mais qui en faisaient aussi) ont pris conscience qu'il n'était pas possible

    de continuer ainsi. Il y a eu une "auto-régulation" de leur part ce qui a permis d'atteindre un niveau sonore très

    acceptable.

     

    ü Combien d’élèves travaillent à un centre en même temps ?

     Le travail en centre se fait principalement par binômes, qui étaient imposés puis laissés au libre choix des

    élèves. Après de nombreux tests, cette organisation s'est révélée être celle qui favorise le plus un travail autonome

    efficace et assez silencieux.

    Bien évidemment, les élèves sont autorisés à être en groupes plus importants (3 à 4 maximum) à condition que ce ne

    soit pas l'occasion de bavardages sans aucun lien avec le travail à réaliser. 

     

     

    ü Qui choisit les centres ? L’enseignante ou les élèves ?

    En début d'année, les centres sont imposés aux élèves (deux différents par jours), au travers d'un tableau de

    programmation, afin de s'assurer que chacun réalise l'ensemble des activités. 

    Une fois le rythme de la classe trouvé, les élèves ont alors été libres de réaliser les centres, regroupés sur un plan de

    travail individuel, dans n'importe quel ordre. Néanmoins, pour certains élèves, les centres continuent à être imposés à

    travers un plan de travail collectif.

     

    ü Quel coût pour tout le matériel amené en classe ?

     Une grande partie du matériel utilisé dans le cadre du réaménagement de classe proviennent de dons (famille des

    élèves ou ma propre famille) et d'achats sur le Bon Coin ou dans un magasin dont on ne doit pas citer le nom ...

    J'essaye également un maximum de chercher des alternatives en réalisant moi-même un maximum de matériel.

    Quant aux plus gros achats (meubles de rangement par exemple) ils ont été réalisés avec le budget mairie qui nous est

    accordé chaque année.

     

     

    ü Les élèves n’ont plus de casiers ?

     

     Les élèves n'ont plus besoin de casier car ils ne gardent avec eux que le strict minimum durant la journée : leur

    trousse et le cahier des centres. Le reste de leurs affaires (cahiers de leçon et autres) sont rangés dans des bacs

    disposés dans toute la classe

     

    ü Que faire pour les élèves qui n’ont pas fini leur plan de travail ? Qui sont très lents ou, au contraire, qui sont très rapides ?

     Les élèves les plus "lents" suivent le plan de travail collectif dans lequel il leur est proposé une activité de Français ou

    de Mathématiques et une activité de Langue vivante, de Questionner le monde ou encore d'Arts visuels. Ainsi, si l'élève

    prend plus de temps pour réaliser la première activité, il peut "déborder" sur le deuxième créneaux d'autonomie. 

    De plus, les activités sont souvent des jeux de manipulation, ce qui permet aux élèves de travailler sans avoir la

    "pression" de la fiche d'exercice non finie.

    Quant aux élèves les plus rapides, je leur propose chaque semaine une fiche projet dans laquelle se trouve différentes

    activités à réaliser de manière totalement autonome. 

     

     

    ü Est-ce un fonctionnement d’école ? Est-ce faisable au cycle 3 sachant que les élèves ont fonctionné de manière classique au cycle 2 ?

     Au sein de notre école, nous sommes 5 collègues (CP, CP, CP-CE1, CE1-CE2 et ULIS) à travailler différemment afin

    de favoriser notamment la prise d'autonomie de nos élèves. 

     

    ü Comment les élèves de CP gèrent-ils le « SOS maîtresse » en début d’année sachant qu’ils écrivent peu voire pas du tout ?

     Concernant les élèves de CP (ou les élèves de CE1 en difficulté), il leur suffit d'écrire leur nom sur un POST IT.  

     

    ü Y a-t-il encore des temps de correction collective ?

     ü La deuxième correction en cas d’objectif non atteint ou à retravailler est-elle immédiate ?

    Les temps de correction collective sont presque inexistants. En effet, lorsqu'un élève ne valide pas une compétence

    dans le cahier de réussite, il doit rechercher de manière autonome les raisons de ses erreurs. En cas de difficulté

    persistante, il peut bénéficier d'un temps plus personnalisé avec l'enseignante dans le cadre du créneau "SOS

    maîtresse"

     

    ü Quel type de travail est demandé dans les centres d’autonomie ? Fichier ? Manipulation ?

     Le travail par la manipulation est privilégié pendant les temps d'autonomie (avec le plus souvent un système

    d'autocorrection). Néanmoins, les élèves réalisent régulièrement des exercices de réinvestissement dans des fichiers

    (Bout de Gomme en ce qui concerne mes CE1-CE2 pour le Calcul et la Géométrie). 

     

    ü Comment gérer les temps de travail en collectif, classe entière ? Comment les élèves sont-ils assis ?

     

     Pour les temps de travail collectif ne nécessitant pas de trace écrite, la moitié des élèves s'assoit aux tables du "U"

    et l'autre moitié se trouve sur le tapis au sein du "U".

    Quant aux séances de Questionner le monde par exemple, certains élèves utilisent de petites tables basses se

    trouvant dans la salle de classe et que l'on place dans le "U". D'autres encore déplacent certaines tables classiques

    afin de disposer face au tableau collectif.

     

    ü Est-ce que les élèves qui sont en autonomie ne sont pas tentés d’écouter ce qui est fait avec le groupe en centre guidé ?

    Il arrive parfois que certains élèves aient les oreilles qui traînent un  peu trop ... Mais lorsqu'ils se rendent compte

    qu'ils n'ont pas eu le temps de terminer leur plan de travail, ils font assez facilement le lien et se concentrent

    alors davantage sur leur travail personnel

     

     


  • Commentaires

    1
    Alexia
    Samedi 19 Mai à 21:47

    Bonsoir ,

    Un grand merci pour ce  partage qui nous aide à faire avancer notre réflexion. Nous allons avec une collègue nous lancer l'année prochaine et nous allons profiter de nos temps de formation REP+ pour aller observer deux classes qui fonctionnent en classes flexibles.

    J'avais une question concernant les élèves qui ont des difficultés d'apprentissage qui perdurent et qui ont besoin qu'on soit avec eux ( la maitresse) pour retravailler des notions ; avez vous un temps pour cette remédiation?

      • Lundi 21 Mai à 10:35

        Bonjour, 

        Tout d'abord bravo pour votre prise d'initiative et pour oser vous lancer dans cette réorganisation de pratique de classe.

        Concernant les élèves en grande difficulté, il existe plusieurs dispositifs afin de leur permettre d'avancer à leur rythme tout en réalisant le travail demandé :

        - le plan de travail collectif qui leur propose un travail plus cadré ;

        - les créneaux SOS maîtresse pendant lesquels je suis disponible : je prends régulièrement en charge des élèves en difficulté ;

        - la mise en place d'élèves experts dans la classe qui aident très régulièrement leurs camarades. 

         

    2
    Lundi 21 Mai à 17:55

    Merci pour ces vidéos.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :