• Le flexible seating à moindre coût

    Depuis que le "flexible seating" se répand sur les réseaux et dans les classes, beaucoup d'entre vous se demandent comment aménager leur classe à moindre coût, voire pour rien. Evidemment, le but de ce fonctionnement n'est pas de se ruiner en achat de meubles ou autres supports de travail pour les élèves. 

    Lors de mon réaménagement de classe, au mois de Mars 2017, je n'avais pas encore réalisé d'achats spécifiques et pourtant le "flexible seating" commençait déjà son entrée dans la classe. Voici donc quelques idées qui pourraient vous aider. 

     

    Utilisation du matériel déjà disponible dans la classe : 

    • le sol : Une fois la classe désencombrée de quelques tables, il est facile de se rendre compte qu'il existe une infinité de façons de travailler par terre. Et ce ne seront sûrement pas vos petits monstres qui diront le contraire ! La semaine passée, le sol de ma classe s'est d'ailleurs transformé en un champ d'expérimentation pour la plantation de graines. Il y avait de la terre un peu partout mais pas de panique : un coup de balai (réalisé par les élèves eux-mêmes bien sûr) et le tour est joué !! 
    • les chaises : Qui a dit que les élèves devaient toujours être sagement assis sur leur chaise ? Pour certains (notamment ceux qui ont parfois la bougeotte) il est tellement plus agréable de travailler en utilisant le siège de la chaise comme support d'écriture
    • les tables : La plupart des tables se trouvant dans les écoles sont réglables afin de s'adapter à la taille et l'âge des élèves. Ce sont donc de parfaits outils pour une classe flexible ! Pour cela, il suffit de les régler au maximum (les élèves peuvent travailler debout) ou au minimum (elles pourront servir de tables basses à tout un groupe d'élèves). Enfin, il existe aussi des tables individuelles non réglables mais déjà basses (j'en ai une qui me servait auparavant à la mise en place des élevages). 
    • les autres meubles : L'idée est d'être imaginatif est de rechercher dans sa classe les éléments pouvant être rapidement détournés de leur usage premier. Pour ma part, les cubes qui, au départ, étaient accumulés de manière verticale (rangement des classeurs) sont maintenant alignés au sol pour former une bibliothèque et, par la même occasion, un excellent support de travail
    • pousser les murs : J'adore cette expression que l'on a mise en pratique avec mes collègues !! En effet, cette année, nous avons décidé de pousser les murs de nos classe en permettant aux élèves de travailler dans le couloir lors des temps d'autonomie. Ce fonctionnement est très utile dans le cas d'activité où le volume sonore sera forcément plus important (Lecture fluence, Langue vivante). 

     

     

    Achat de matériel supplémentaire : 

    • les tapis : à l'intérieur des tables en "U"  pour un coin regroupement plus structuré ; dans le coin bibliothèque pour un meilleur confort lors des temps de lecture ou en libre service pour investir le sol de la classe.
    • les coussins : à utiliser pour les différentes tables basses réparties dans la classe ou sur les chaises classiques pour permettre le mouvement (coussins d'équilibres). 
    • les planches et les dessertes : faciliter la prise de note dans n'importe quel endroit, même assis par terre (dans le coin regroupement ou bibliothèque).   
    • les tabourets / poufs et les ballons de gymnastique : proposer une assise aux tables classiques tout en permettant une mise en mouvement et une meilleure position

     

         

        

     

    La plupart de mes achats personnelles ont été réalisés via Le Bon Coin ou encore chez IKEA et ACTION

    Afin de limiter ces dépenses , il est possible de faire des demandes de dons auprès des familles (une maman m'a donnée un ballon de gymnastique qu'elle n'utilisait plus) ou bien d'attendre les commandes de matériel des mairies (c'est comme cela que j'ai pu avoir mes deux tours à tiroirs utilisées pour les centres d'autonomie). 

     

    Je vous laisse également en vidéo la présentation des assises flexibles de ma classe : 


    13 commentaires
  • Voilà maintenant 1 an que, avec mes collègues, nous avons changé notre organisation de classe. Tout cela s'est fait de manière très progressive ... Après tout, Rome ne s'est pas faite en un jour non plus !! 

    Je tenais donc à vous présenter les 3 grandes étapes de l'évolution de ma classe, les raisons de ces changements et les conséquences sur ma pratique de classe. 

     

    Etape 1 : Septembre 2016 - Février 2017

    Avant d'arriver dans ma nouvelle école, j'ai travaillé pendant 4 ans au sein de dispositifs ULIS école. J'avais donc déjà abandonné depuis longtemps l'organisation en "rang d'oignon" et frontale dans laquelle tous les élèves font face à la maîtresse (ou au maître) qui enseigne à tous, en même temps et de la même manière. 

    Après avoir appris à connaître mes élèves, j'ai rapidement mise en place une disposition de classe qui, à l'époque, me convenait plus ou moins. Et oui, pas facile de passer d'une classe de 12 élèves avec AVS à une classe de 26 élèves seule ! Néanmoins, j'ai quand même tenté de mettre en place un fonctionnement qui prendrait en compte les profils de tous mes élèves

     

    Diapositives 1 et 2 

     

    Cependant, il s'est vite avéré que cette organisation n'était pas efficace et surtout m'empêchait de prendre du plaisir en terme d'enseignement et d'être au plus près de tous mes élèves. En effet, comment être efficace et présente pour chacun alors qu'il fallait déjà s'assurer que tous me regarde, m'écoute et ne fasse pas autre chose ...

    De plus, j'avais l'impression de "délaisser" certains élèves car je me trouvais vite très absorbées par les élèves les plus en difficulté. Pas facile de gérer tout cela en même temps ... 

    De la classe "classique" à la classe "flexible"

    Tout est alors parti d'une remarque de Maitresse Lavers et d'un sentiment de "ras le bol" quant à notre façon d'enseigner face à des élèves dont l'école ne fait pas forcément partie des priorités et dont les niveaux peuvent être très hétérogènes au sein d'une même classe d'âge ... 

     

     

    Etape 2 : Février 2017 - Juillet 2017

    Suite à des recherches sur des blogs (Maisquefaitlaaitresse, enseignantes canadiennes) et dans différents ouvrages (livres de Debbie Diller), nous avons commencé à changer l'organisation spatiale de nos classe.

    Le premier grand changement a été l'abandon de l'enseignement en classe entière pour un fonctionnement en demi-classe. En effet, il parait beaucoup plus facile de travailler et donc de faire attention à une douzaine d'élèves qu'à un groupe de 25 petits monstres !! 

    La question qui a suivi ce changement a été : "Que faire des élèves ne travaillant pas avec moi et étant donc en situation d'autonomie ?". J'ai donc réparti les tables, qui n'étaient plus utilisées pour l'enseignement dirigé, en îlots de deux afin d'accueillir les différents centres d'autonomie. 

     

    Diapositives 3 et 4 

     

    Evidemment, tous ces changements ne ce sont pas fait en une seule fois et nous nous sommes souvent confrontés à des "murs pédagogiques". Néanmoins, à force de persévérance et de soutien entre collègues, nous sommes parvenues à un fonctionnement de classe permettant de prendre en compte plus facilement les profils de chaque élève.

     De la classe "classique" à la classe "flexible"

    Cette première année de changement a également été le moment de faire le deuil du bureau de maîtresse qui prenait beaucoup trop de place dans la classe. Au final, une table rehaussée et quelques rangements me suffisent pour ranger l'ensemble de mon bazar. 

    De la classe "classique" à la classe "flexible"

     

     

    Etape 3 : Septembre 2017 - Mars 2018

    Septembre 2017 sonne la 1ère rentrée en mode "flexible seating" avec, qui plus est, une classe double niveau CE1-CE2. Par chance, l'ensemble des élèves de ma classe ont déjà pu faire l'expérience de cette organisation particulière l'année passée (chez Maitresse Lavers, Maitresse Aurel ou moi-même). 

    Une des différences majeures a été l'achat de tours de rangements par la mairie et qui ont permis de réorganiser les centres d’autonomie, non plus par îlots de deux tables mais par tiroirs dans ces fameuses colonnes. 

     

    Diapositives 5 et 6  

     

    Les nombreuses tables, utilisées pour les centres d'autonomie, ont alors été enlevées et remplacées par des assises flexibles permettant d'offrir aux élèves différentes façons de s'installer en fonction de leurs besoins du moment (coussins et des poufs, tapis, tables basses, ballons de gymnastique, etc.). 

     

    De la classe "classique" à la classe "flexible"

     

    J'espère que cet article vous aura permis d'y voir plus clair dans mon aménagement de classe et de vous rendre compte que ce genre d'organisation est réalisable dans la plupart des classes. Le plus important à garder en tête est qu'il faut y aller doucement, en prenant en compte les besoins des vos élèves et vos envies en tant que maîtresse. 

     

    Je vous laisse avec un document reprenant les 3 étapes ainsi que des descriptions détaillées des différents espaces de la classe (tables classiques, bureau, centres d'autonomie, assises flexibles et autres rangement). 

     

    Télécharger « Evolution de l'aménagement de classe _ septembre 2016 - mars 2018 .pdf »

     

     


    11 commentaires
  •  

    • La coopération : 

    En complément des centres d'autonomie, je souhaite davantage développer dans ma classe la coopération entre les élèves. Une des références dans ce domaine est Sylvain Connac qui propose plusieurs ouvrages à ce sujet. 

    Mes lectures

    Télécharger « Notes de lecture - Enseigner sans exclure - la pédagoogie du colibri.pdf »

     

     

    • Les intelligences multiples : 

    Il est évident, de nos jours, que chaque élève est différent et possède donc des stratégies qui lui sont propres.  La théorie des intelligences multiples, développée par Howard Gardner, permet de réfléchir à ce sujet en s'interrogeant sur les profils d'apprentissage de nos élèves. 

    Ma super collègue Maitresse Aurel utilise énormément cette pédagogie dans sa classe, ce qui a permis à ses élèves de se rendre compte qu'ils étaient TOUS intelligents et qu'ils possèdent tous des types d'intelligences dominantes qui facilitent les apprentissages et d'autres moins développées mais qu'il est important de travailler. 

    Mes lectures

    Télécharger « Présentation OCTOFUNS.pdf »

     

     

    • La pédagogie Montessori : 

    On entend très souvent parler de cette pédagogie à l'école maternelle. Mais pourquoi ne pas l'utiliser aussi à l'école élémentaire ? Mon autre super collègue Maitresse Lavers a découvert ce livre qui décrit des activités, du matériel pouvant être mis en place avec des élèves de plus de 6 ans. 

    Mes lectures 

    Ce livre se lit assez facilement même si, bien évidemment, au vue du titre, on sent la pub en mode grosse bannière "Vive Montessori !!! L'Education Nationale bof bof ....".  

    Si on met cet aspect de côté, cet ouvrage reste très intéressant. Il m'a rassurée dans certaines idées que je souhaitais mettre en place dans ma classe à la rentrée. Je garde ainsi les idées :

    • d'une observation ouverte et bienveillante afin de ne pas s'arrêter aux seuls exercices qui peuvent être proposés aux élèves. Je vous reparlerai d'ailleurs très vite de mon petit cahier d'observations "made in Action".
    • de la coopération entre les élèves, du tutorat et de l'entre-aide, et notamment entre les élèves de différents âges. J'ai hâte de voir ce que cela va donner avec mes CE1-CE2.
    • d'un environnement préparé dans lequel le matériel est adapté, mise en valeur,ordonné et surtout ACCESSIBLE aux élèves !!! C'est une idée que nous avons repris avec mes collègues : tout le matériel mais aussi les affichages seront placés à hauteur d'élèves afin qu'ils puissent s'approprier l'espace classe et ETRE AUTONOME !! (le rêve quoi ...)
    • de la mise en place d'activités pratiques et sensorielles afin de travailler la motricité fine, le contrôle du mouvement et la concentration (faire des lacets, nettoyer les pinceaux, vider l'eau de l'aquarium, balayer des saletés, etc.). J'aime l'idée que les élèves puissent prendre différentes initiatives afin de participer à la vie de la classe tout en développant leurs capacités motrices (ce qui n'est pas forcément évident, même au CE1 ou au CE2).
    • de laisser les élèves proposer leurs idées et de fabriquer du matériel pour améliorer la vie de la classe ou aider un camarade. J'ai pu remarquer cet élan l'année dernière lors de la mise en place des centres d'autonomie et je compte continuer sur cette voie.

     

    Enfin, ce livre propose des idées d'activités permettant de palier à certaines difficultés notamment en  langage et en mathématiques : explorer des notions abstraites de manière sensorielles (lettres rugueuses ; lettres mobiles ; symboles grammaticaux ; semoule pour le graphisme ; matériel de couleur pour symboliser les unités, dizaines et centaines ; table de Pythagore pour les tables de multiplication).  

    En bref, j'ai vraiment aimé ce livre et ses idées (en laissant de côté tout le marketing du matériel Montessori). Et parmi vous, qui l'a lu ?

     Mes lectures

     Mes lecturesCliquez sur l'image pour avoir accès au PDF

     

     

    • La gestion du comportement : 

    Afin de permettre aux élèves de mieux comprendre et gérer leurs émotions, j'utilise en classe (ou même en APC pour une découverte en petits groupes) ces deux livres et notamment le CD disponible dans "Calme et attentif comme une grenouille".

    Après la récréation du matin, mes élèves se transforment souvent en petits monstres ... je leur propose donc régulièrement un temps d'écoute et de respiration. 

    Mes lectures  Mes lectures

     

     


    8 commentaires
  • Quels sont les différents domaines d'apprentissage ?

    Il n'est pas forcément facile, à la lecture des Programmes, de se représenter de manière claire les différents domaines, sous-domaines et ce qu'on attend en terme d'apprentissage. 

    Je vous propose ici un récapitulatif sous forme de plusieurs cartes mentales qui, je l'espère, vous permettra d'y voir plus claire et de construire plus facilement vos programmations et progressions. 

    A noter que les propositions notées sont en lien avec mon niveau de classe (CE1-CE2). 

    Télécharger « Les domaines d'apprentissage.pdf »

     

    Comment sont agencés les différents domaines ? 

    L'école où je travaille accueille un dispositif ULIS. Avec la collègue qui a en charge cette classe (et qui fait un travail de dingue !!) et toute l'équipe, nous nous sommes mis d'accord pour créer un emploi du temps "commun" sous forme de barrettes. Pour faire simple, tous les enseignants accueillant des élèves d'ULIS font Français avant la récréation et Mathématiques après la récréation. Le même raisonnement est appliqué l'après-midi autant que possible.

    Tous les apprentissages fondamentaux sont réalisés le matin et les après-midi sont gardés pour les activités scientifiques, artistiques ou physiques. 

     

    Comment le fonctionnement en centres peut-il être inclu dans cet emploi du temps ?

    Neuf créneaux sont consacrés aux centres d'autonomie. Pour cela, j'ai créé des séances de 50 minutes à 1 heure, soit 25 à 30 minutes par groupe. Ainsi, lorsque je suis avec les CE1, les CE2 seront en plan de travail dans les centres (et inversement).

    Auparavant je réalisais des séances de 40 minutes avec l'ensemble de la classe. Le problème est que cela était difficile pour mes élèves de rester concentrés et je passais beaucoup de temps à faire le "gendarme". Ici j'ai énormément réduit la durée des séances d'apprentissage mais cela reste faisable car je n'ai que 13 élèves maximum en face de moi (sur les fameuses tables en U). L'autre avantage est que les élèves sont beaucoup plus actifs durant les séances de manipulation et donc plus investis et concentrés.

    Pour d'autres domaines, les élèves ne sont plus répartis selon leur "niveau de classe" mais selon leurs capacités : 

    • Concernant les séances de lecture et de production écrite, les élèves sont répartis en 2 groupes : groupe A = apprenti lecteur et groupe B = lecteur confirmé
    • Pour le travail d'écriture, les élèves forment 3 groupes : groupe A = lettres minuscules, groupe B = lettres majuscules et groupe C = réinvestissement à travers la copie de textes. 

    Les domaines d'apprentissage et l'emploi du temps

    Les domaines d'apprentissage et l'emploi du temps

     

    Voici la dernière mouture de mon emploi du temps - version 4 jours : 

    Télécharger « EDT _ 2018-2019.pdf »

     

     

    Cet emploi du temps respecte-t-il les répartitions horaires des programmes ? 

    La durée d'une semaine est de 24 heures (en réalité 22 heures car il faut déjà retirer les 2 heures dédiées à la récréation). J'ai trouvé, il y a quelques années ce document qui vous permettra de mieux comprendre et visualiser les répartitions horaires pour chaque domaine. 

    L'emploi du temps et les domaines d'apprentissage    

    Voici donc la répartition horaire en fonction de mon emploi du temps

     

    Télécharger « Répartition des horaires par domaines.pdf »

    En regardant bien mon décompte horaire, vous vous rendrez vite compte que le nombre d'heures par domaine ne correspond pas aux attentes des programmes. Par exemple, je n'ai que 5h35 de Français ou encore 2h30 de Mathématiques !!

    En effet, certaines séances ne sont pas forcément associées à un domaine précis : plusieurs créneaux sont donc transversaux. Ce sont des temps de travail pourtant extrêmement importants, et encore plus dans mon nouveau fonctionnement de classe. 

    • Accueil : Chaque matin, pour commencer la journée en douceur, les élèves réalisent des responsabilités (absents, date, nombre et programme du jour),  écrivent leurs devoirs puis réalisent une courte activité basée sur la nature des mots (lundi), les calculs posés (mardi), le jogging d'écriture (jeudi) et la résolution de problèmes (vendredi)
    • Temps calme : Une fois la récréation passé, nous réalisons très régulièrement (dès que le besoin s'en fait sentir) une activité permettant de se poser avant de recommencer les séances d'apprentissage. Il peut s'agir d'un exercice de relaxation, d'une écoute musicale ou encore d'une lecture offerte réalisée par un élève ou moi-même.  
    • Validation de compétences / SOS maîtresse : Ce temps est très apprécié des élèves. En effet, à ce moment-là, je ne réalise aucun nouvel apprentissage avec les élèves et je suis donc totalement disponible pour les aider. Il m'arrive, quand le besoin se fait sentir, de prendre quelques élèves connaissant des difficultés dans une compétences et de la retravailler. 
    • Bilan hebdomadaire : En fin de semaine, un bilan est réalisé avec l'ensemble des élèves au niveau du travail (plan de travail, séances réalisées durant la semaine) ou encore de l'ambiance de classe (conflits, problèmes rencontrés, valorisation d'événements marquants). 
    • Centres d'autonomie : Durant toutes la semaine, les élèves auront donc des créneaux leur permettant de réaliser les activités proposées dans le plan de travail. Il s'agit d'activités regroupant les différents domaines (Français, Mathématiques, Questionner le monde, Arts, Langue vivante, etc.). 

    Au final, tous ces temps particuliers (hors séances d'apprentissage guidées), peuvent être répartis dans les différents domaines afin d'atteindre les quotas horaires attendus

     

     

    Quelles modifications en vue de la semaine à 4 jours et la prise en compte du rythme des élèves ? 

    A la prochaine rentrée, mon école repasse au rythme des 4 jours. J'en ai donc profité pour réfléchir à une nouvelle organisation de l'emploi du temps et notamment en ce qui concerne l'agencement des différentes séances d'une journée.

    En effet, la construction d'un emploi du temps doit prendre en compte deux rythmes très différents et parfois assez contradictoire, à savoir : 

    • le rythme environnemental : les horaires de l'école (dont les récréations) et les créneaux imposés (piscine, religion).
    • le rythme endogène : interne à l'enfant ; qui est souvent décrit par les courbes de vigilance ; la fatigabilité et le bagage familial. 

    Bien que de nombreux spécialistes et chronobiologistes aient décrit les besoins des élèves au cours d'une journée, le plus efficace reste tout de même l'observation directe des élèves. Voici une description "graphique" de l'évolution de l'attention et de la concentration au sein de ma classe pour l'année 2017-2018 (à savoir que cela peut bien évidemment évoluer au cours de l'année et en fonction de l'âge des élèves). 

    Les domaines d'apprentissage et l'emploi du temps

    Les phases rouges représentent les moments où la vigilance est faible et ne permet pas l’acquisition de nouvelles compétences de manière efficace. Les phases vertes sont à privilégier pour les temps d'apprentissages nécessitant une importante concentration

     

     

    Je vous propose donc une première réflexion pour un emploi du temps sur 4 jours prenant en compte, autant que possible, la courbe de vigilance de mes élèves

    Exemple de journée type

    • 8h15 - 8h35 : Responsabilités et routines = Pendant que certains élèves s'occupent de leurs responsabilités (Nombre ou Programme du jour ; Date ; Absents), les autres copient leurs devoirs et réalisent une courte activité (notée au tableau) sur ardoise ou dans leur cahier de centre (Grammaire ou Conjugaison ; Problèmes ou Logique ; Jogging d'écriture ; Calcul). Je profite généralement de ce temps pour lire les mots des parents dans le cahier de liaison ou pour aider le responsable du Nombre du jour.                                                                                                                          ®  Entrée en douceur dans la journée de classe + rebrassage de notions étudiées précédemment.                   ®  Travail écrit individuel.
    • 8h35 - 9h00 : Centre guidé n°1 = Tous les élèves sont regroupés sur les tables en "U" ou par terre dans le "U" et réalisent l'activité en même temps (Langage oral ; Jogging d'écriture ; Dictée de mots ; Dictée et analyse de phrases).      ®  Rebrassage de notions étudiées précédemment + présentation des activités qui seront proposées dans les centres d'autonomie lors des semaines suivantes.                                                                  ®  Travail oral ou écrit ; individuel ou collectif.
    • 9h00 - 10h00Centre guidé n°2 = Séance de Français (Grammaire ; Conjugaison ; Orthographe ; Lexique ; Production écrite) sous forme de deux créneaux de 30 minutes. Pendant qu'un groupe travaille avec l'enseignant, les autres sont en centres d'autonomie.                                                                                                                                          ®  Découverte et construction de nouvelles notions.                                                                   ®  Travail en demi-classe ; oral et écrit.
    • 10h20 - 10h25 Retour au calme = Ecoute musicale ; Lecture offerte ; Relaxation.                                                       ®  Recentrage de la concentration.                                                                               ®  Travail oral collectif.  
    • 10h25 - 10h40 : Centre guidé n° = Séance de Calcul mental. Pendant qu'un groupe travaille avec l'enseignant, les autres sont réalisent une séance de Calcul fluence.                                                                                                               ®  Découverte et construction de nouvelles notions.                                                                   ®  Travail en demi-classe ; oral et écrit.
    • 10h40 - 11h30 : Centre guidé n°4 = Séance de Mathématiques (Numération ; Calcul ; Géométrie ; Mesures ; Problèmes). sous forme de deux créneaux de 30 minutes. Pendant qu'un groupe travaille avec l'enseignant, les autres sont en centres d'autonomie.                                                                                                                                            ®  Découverte et construction de nouvelles notions.                                                                   ®  Travail en demi-classe ; oral et écrit.
    • 11h30 - 11h45 Séances de Langue vivante réalisées sous forme de créneaux de 15 minutes quotidienne afin de favoriser la mémorisation (Découverte ; Atelier d'apprentissage (x2) ; Prolongement comme un chant ou une histoire).      ®  Découverte et construction de nouvelles notions.                                                                   ®  Travail oral collectif.

     

    • 13h45 - 14h15 : Centre de validation des compétences / SOS maîtresse = Les élèves qui sont prêts valident les compétences travaillées auparavant pendant que l'enseignant reprend des notions non comprises avec les élèves en difficulté.                                                                                                                                                                   ®  Ecrit individuel pour la plupart des élèves / oral et écrit collectif pour les élèves ayant besoin d'aide
    • 14h15 - 15h10 : Séance de Questionner le Monde ou de Lecture.                                                                            ®  Découverte et construction de nouvelles notions.                                                                   ®  Travail oral ou écrit ; collectif ou en demi-classe. 
    • 15h10 - 15h20 "Silence on lit" = Séance de lecture individuelle et personnelle dont l'objectif principal est la lecture plaisir.                                                                                                                                                                    ®  Pause, temps de détente.                                                                                       ®  Travail oral individuel.
    • 15h20 - 16h15 : Séance d'EPS, d'Arts, d'EMC.                                                                             

               ®  Découverte et construction de nouvelles notions.                                                                          ®  Travail oral ou écrit ; collectif ou en demi-classe

     

     


    17 commentaires
  • Etre "seul" face à ses élèves ne signifie que l'on est seul pour permettre à tous d'acquérir l'ensemble des compétences attendus à chaque fin d'année scolaire. Que ce soit dans le cas d'élèves en difficultés ou non, les partenaires éducatifs sont nombreux et doivent être connus afin de permettre à chaque enseignant de réaliser un travail efficace et de qualité

     

    Les partenaires de l'école

     

     

    Je vous propose donc ici : 

    • un récapitulatif (non exhaustif) des partenaires pouvant intervenir auprès des élèves, que ce soit dans le cadre de l'école ou en dehors du temps scolaire.
    • une explication brève de ce que peut contenir un projet d'école

     

    N'hésitez pas à ma contacter si vous avez d'autres idées d'éléments que je pourrais ajouter à ce document).

     

    Télécharger « Les partenaires et le projet d'école.pdf »

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires